« LA GLISSOIRE », une œuvre de Cédule 40, réalisée dans le cadre du projet Quartier.

Agrandir

Agrandir

Dévoilement de l’œuvre commémorative
« LA GLISSOIRE »
au parc Falaise d'Alma

Forum de discussion
« L’utilisation du matériau bois
dans les Arts Visuels »

 
Cette nouvelle sculpture baptisée « La glissoire » a été inaugurée au parc Falaise d'Alma le 16 septembre 2010 par IQ L’Atelier et la Ville d’Alma. Autrement Vu était sur place lors de cette cérémonie et vous propose quelques entrevues produites et réalisées par CogécoCable d'Alma : Journaliste: Mélissa Ratté - Caméra: Patrice Potvin - Monteur réalisateur: Jean Tousignant.

- Vidéo de quelques entrevues et un petit rappel historique produit et réalisé par CogécoCable d'Alma. -

Cédule 40 et Patrick Moisan coordonnateur du projet. -

Album photos de l'événement Transport et implantation d'un majestueux pin blanc Vidéo de l'implantatiom -

- Phase d'implantation de « La Glissoire » -

(Mise à jour : 2010/04/26)

Buffage des pattes d'acier (2010/04/13) - Réception du bois (2010/04/19)

Transport et implantation d'un majestueux pin blanc
(2010/05/06) -
Vidéo de l'implantatiom -


Description générale du projet :
Dans le cadre de l'événement QUARTIER et de son volet sur les Arts et le Patrimoine, IQ L'Atelier vous présente son projet : « La Glissoire ». Il s'agit avant tout d'un projet qui s'inscrit en Arts Visuels et qui vise le développement de la discipline grâce à une pratique artistique inusitée, ludique et poétique. Prenant en compte un élément patrimonial aujourd'hui disparu : La Glissoire, le collectif d'artistes «
Cédule 40 », reconnu pour ses projets d'envergures, est invité à concevoir et co-produire une œuvre qui, par sa métaphore, évoquera le

Photo d'archives

passage des billots de bois entre le lac Saint-Jean et la rivière Saguenay. Pour se situer dans le contexte historique, il faut savoir que la construction de la glissoire a été à la base du développement économique et de la fondation de Ville d'Alma. Cette co-création de IQ L'Atelier et Cédule 40 confrontera la population aux problématiques patrimoniale, économique et esthétique du quartier fondateur de la municipalité. Quant aux artistes, ils devront prendre connaissance de l'histoire des lieux, s'engager dans leur pratique comme artistes et comme citoyens et apporter une contribution esthétique au développement du quartier qui les accueille. Cette proposition ouvrira un territoire d'échanges et de relations entre l'œuvre et le citoyen. La réalisation de cette sculpture s'insère dans un plan de « renaturalisation » des berges de la Petite-Décharge. Conjointement avec le plan de la Corporation d'Aménagement de la Petite-Décharge (cap), IQ L'Atelier souhaite installer l'œuvre au cœur même du site et ainsi donner à la communauté une sculpture relatant les fondements de notre municipalité ainsi que faire vivre, grâce aux arts visuels, une expérience artistique majeure.

Description formelle de l'œuvre :
Le projet « Glissoire » consiste en une structure de bois de cèdre, soutenue par une structure de métal, s'élevant en hélice autour d'un pin blanc vivant. Cette structure évoquera, par sa forme, ses proportions et ses matériaux, la glissoire à bois inaugurée à Alma par la Compagnie Price. Elle aura 8 mètres (26') de haut, 6 mètres (20') de diamètre dans sa partie la plus haute et 5 mètres (16') dans sa partie la plus basse. Bien sûr, les dimensions de l'arbre changeront avec sa croissance ce qui assurera l'aspect évolutif de l'œuvre. Pour donner une idée, un pin blanc mature peut atteindre une taille de 30 à 50 mètres de hauteur et de 1 à 1,5 mètre de diamètre ce qui en fait le plus grand conifère de l'Est du Canada. Son bois tendre et pâle ainsi que sa dimension formidable ont fait de lui une essence des plus prisée dès le début de la colonisation.

Sur le plan sémantique, cette sculpture se veut être une métaphore de la relation symbiotique, dans toute sa complexité, entre Ville d'Alma et ses industries, plus particulièrement son industrie forestière. Elle commémore le rôle fondateur qu'a eu la « Glissoire » pour la communauté par sa symbolique d'élévation représentée à la fois par la forme hélicoïdale de la structure de bois et par l'arbre croissant. Elle souligne toutefois la nature complexe de la participation de l'industrie à la naissance de cette communauté par le rapport protection/constriction qu'exerce la structure sur l'arbre. Bref, cette initiative découle de la volonté d'inscrire, de façon permanente, dans nos mémoires, cette parcelle importante de l'histoire de la Ville d'Alma et de toute la région du Saguenay-Lac Saint-Jean.

Plans d'implantation de « La Glissoire »


Samedi le 11 octobre 2008 - Dévoilement de la maquette de « La Glissoire »

 

Pour la réalisation du projet « LA GLISSOIRE »
I.Q. L’ATELIER bénéficie du soutien financier de :


Regroupement
action jeunesse 02


Secrétariat
à la jeunesse du Québec

Autres partenaires au projet : - Abitibi Bowater - Maison des bâtisseurs, Fondation Alexis-le-Trotteur, - LMG Ingénieur. -



Vers le hautEspace

I.Q. L’ATELIER ,
201, St-Louis Est
,
Alma QC Canada
G8B 3S9
iqlatelier@hotmail.fr

Coordonnateur du projet :
Patrick Moisan

Partenariat de Ville d'Alma
Partenariat avec www.sagamie.org

Droit d'auteur
Dernière révision : 11 novembre 2011

Raymond-Marie Lavoie
Webmestre